• Retrouvez nous sur Facebook

Le clignotant me donne priorité. FAUX !

Le clignotant ne donne absolument pas priorité (excepté à un « bus urbain » qui quitte sa station), et autorise donc, encore moins, à forcer le passage...

Il sert à informer les « autres usagers de la route » de nos intentions ; c’est-à-dire à les prévenir mais, attention, pas à les surprendre... C’est pourquoi, avant même d’actionner son clignotant, on doit d’abord contrôler (dans les rétroviseurs intérieur et extérieur, sans oublier l’angle mort) que « personne » n'est en train d’arriver. (En effet, si vous contrôlez seulement après avoir mis votre clignotant et même si, finalement, vous vous ravisez au dernier moment en apercevant un véhicule arriver, cela peut quand même être dangereux car vous risquez de faire faire un écart à l’autre conducteur !)

Le clignotant doit être mis suffisamment à temps. ...En revanche, pourquoi le mettre une fois que l’on a déjà tourné son volant pour changer de voie ou faire une manœuvre... ? Ça ne sert plus à rien !

 

Le clignotant  signifie, par exemple : « J’ai vu que la voie est libre, je vous indique que je m’apprête à m’y insérer… ou à quitter mon stationnement» ou « Je vous indique que je vais bientôt m’arrêter pour me garer », ou encore, si le trafic est dense, que ça bouchonne et que vous devez changer de voie « Je vous indique que je souhaite m’insérer dans cette file, quand je pourrai le faire ». Dans ce dernier cas, mettre votre clignotant ne vous autorise donc pas à forcer le passage. Vous devez patienter et attendre qu’il y ait un espace suffisant... ou que quelqu’un fasse preuve de courtoisie en vous laissant passer.

Le clignotant ne signifie certainement pas « Attention ! Dégagez, j’arrive ! » et encore moins « Poussez-vous d’là, j’ai la priorité ! ».

 

Rappel du Code de la Route : Les clignotants sont obligatoires pour signaler les départs (quitter un emplacement de parking), arrêts (se stationner) et changements de direction.

Ne pas mettre vos clignotants peut non seulement vous exposer à une amende et un retrait de 3 points sur votre permis de conduire mais aussi, ce qui est beaucoup plus grave encore, vous rendre responsable d’un accident.

[On n’est d’ailleurs, tout simplement, pas prioritaire quand on manœuvre... Cela n’empêchant pas de faire preuve d’un peu de courtoisie en laissant « les autres » se garer, par exemple...]

 

En résumé :

Le clignotant est obligatoire.

Il ne donne pas priorité !

C’est un signal d’information : Il sert à avertir, pas à surprendre. Après avoir contrôlé que la voie est dégagée, j’indique mes intentions suffisamment à temps.

 

Clignoter c'est communiquer et non s’imposer !

 

© Auto-école ESPACE CONDUITE à MENTON, permis auto (B & AAC), permis moto (A, A2 & A1), formations BSR (pour permis AM), 7 H sur 125 cm3 ou 7 H pour passage du permis A2 au permis A.

Je mets mon clignotant, je sauve des vies - Association Prévention Routière

Je mets mon clignotant, je sauve des vies - Association Prévention Routière

Usage des clignotants sur un rond-point

« Rond-point » (les usagers engagés dans l’anneau cèdent le passage aux usagers entrants) - ou - « Carrefour à sens giratoire » (à l’abord duquel l’usager doit céder le passage à ceux circulant sur l’anneau).

 

Ils servent à fluidifier la circulation, à condition que chacun se place correctement… Exemple : S’ils comportent deux voies, pensez à bien vous positionner en choisissant l'anneau extérieur (sortie à droite ou tout droit) ou l'anneau intérieur (sortie à gauche ou demi-tour) selon votre direction et donc votre sortie... En effet, si vous prévoyez de sortir à gauche ou de faire demi-tour, vous vous placerez, dès l’entrée, sur l’anneau intérieur, avec un clignotant à gauche. Vous inverserez le clignotant, après contrôle, avant de prendre l’anneau extérieur pour sortir...

D’où l’importance du bon usage des clignotants. Attention ! Un clignotant de « sortie » mis trop tôt (c’est-à-dire avant une autre sortie) peut causer un accident sur un « carrefour à sens giratoire » (en induisant en erreur les usagers attendant leur tour pour rentrer).

 

Les clignotants servent à indiquer chaque changement de voie, de direction ainsi que la sortie :

Chaque changement de direction (en rapport avec la sortie donc à droite, à gauche ou demi-tour) et de voie (anneau intérieur ou extérieur) ainsi que la sortie sont à effectuer en contrôlant… et en signalant ses intentions, avant, grâce aux clignotants.

 

© Auto-école ESPACE CONDUITE à MENTON, permis auto (B & AAC), permis moto (A, A2 & A1), formations BSR (pour permis AM), 7 H sur 125 cm3 ou 7 H pour passage du permis A2 au permis A.

Savoir prendre un « carrefour à sens giratoire » et utiliser ses clignotants !

Comment bien prendre un « carrefour à sens giratoire » et utiliser ses clignotants

Pour ceux qui préfèrent en vidéo : Ici !

Lien vers une animation : vidéo publiée le 09/07/2015, sur la page Facebook de la Gendarmerie de la Gironde https://www.facebook.com/gendarmerie.de.la.Gironde/videos/466973220135967/

 

 

 


Moins de permis délivrés en été = FAUX !

On obtient moins facilement son permis en été.

 

Idée reçue. En effet, les inspecteurs ne délivrent pas « moins facilement » le permis B pendant les grandes vacances, sous prétexte de réduire le nombre d’accidents sur les routes. La preuve : Le nombre de permis B délivrés pendant l’été est similaire aux autres périodes de l’année ; excepté une petite baisse au mois d’août qui s’explique uniquement par les congés annuels. Par ailleurs, durant la période estivale, le niveau de l’épreuve reste le même que celui exigé tout au long de l’année.

 

À noter : Les taux de réussite sont équivalents quel que soit le mois de l’année.

 

 

 


Ai-je le droit de me garer à contre sens

NON !

En agglomération, il est interdit de se garer à contre sens de la circulation ! Notamment parce que c’est très dangereux lorsque vous quittez votre stationnement (en effet, de son poste, le conducteur ne voit pas les véhicules qui arrivent…)

Il en va de même hors agglomération toutefois, si le stationnement à droite (dans le sens de la marche) n’est pas possible, il est permis de traverser la chaussée pour se stationner à gauche, à condition bien entendu qu'aucune signalisation n’empêche de traverser la route (exemple une ligne continue, qui est infranchissable donc !)

 

© Auto-école ESPACE CONDUITE à MENTON, permis auto (B & AAC), permis moto (A, A2 & A1), formations BSR (pour permis AM), 7 H sur 125 cm3 ou 7 H pour passage du permis A2 au permis A.

 


Dans cette configuration, qui a priorité

S’il n’y avait que le 1 et le 2, ce dernier aurait priorité ; mais, avec la présence du 3, le 2 perd cette priorité puisqu’il la doit, lui-même, au 3 ; lequel 3 ne peut absolument pas « couper » la route au 1, à qui il doit la priorité. Si le 2 avançait quand même, l’intersection serait bloquée et on n’a pas le droit de bloquer une intersection !

 

 

Restant sur son axe, c’est bien le 1 qui passe en premier (le 2 ayant perdu sa priorité « au profit du 3 » ; lequel 3 doit la priorité au 1). Ensuite le 3 passera… Le 2 ne pourra passer qu’en dernier.

 

 

En conclusion : La règle de circulation qui s'applique ici est bien celle de la « priorité à droite »... Seulement, il ne faut pas oublier qu'elle s'applique à tous... Y compris au conducteur 2 ! Ensuite, il faut se rappeler qu’il est interdit de bloquer une intersection... (comme il est interdit, d'ailleurs, de bloquer un passage piéton en s’arrêtant dessus). Et enfin, tout est une question de bon sens et, ainsi, la circulation sera fluide …et les conducteurs moins nerveux ;)

 

Dans une telle situation, toutefois, mieux vaut s’assurer de s’être bien fait comprendre des autres... et d’avoir bien compris leurs intentions ; rester vigilant et, si nécessaire..., faire preuve de courtoisie. Ne surtout pas essayer d’être le plus rapide ou chercher à s’imposer.

 

© Auto-école ESPACE CONDUITE à MENTON, permis auto (B & AAC), permis moto (A, A2 & A1), formations BSR (pour permis AM), 7 H sur 125 cm3 ou 7 H pour passage du permis A2 au permis A.