• Retrouvez nous sur Facebook

Rappels importants toujours d'actualité

L’exam code est désormais valable 5 ans (au lieu de 3 auparavant). Ceux ayant réussi leur E.T.G. en 2012 verront la validité de cet examen expirer en 2017 aux « jour et mois correspondants à ceux du passage de l’épreuve ».

Plus de précisions sur la validité de l’examen code (ou Examen Théorique Général) ici : http://www.espaceconduite06.fr/fr/renseignements-utiles

 

 

 

Depuis le 02/11/2014, les candidats ayant suivi l’Apprentissage Anticipé de la Conduite, parcouru au minimum 3000 km, conduisant depuis au moins 1 an en Conduite Accompagnée (soit après le « rendez-vous préalable à la C.A. ») et ayant participé aux 2 « rendez-vous pédagogiques » obligatoires, peuvent passer leur permis B (exam Prat.) dès l’âge de 17 ans et demi.

Tout savoir sur la Conduite Accompagnée (A.A.C.), ici :

http://www.espaceconduite06.fr/fr/renseignements-utiles

 

 

 

Depuis le 27/11/2015, la filière Conduite Supervisée, formule s’adressant aux candidats âgés de 18 ans et plus, a été simplifiée : À présent, seul le « rendez-vous préalable » à la Conduite Supervisée, d'une durée de 2 Heures, est obligatoire (en présence de l'accompagnateur ou « superviseur »... afin que l’auto-école lui « passe le relais » après la Fin de Formation Initiale ou un échec à l’examen pratique...). Il n’y a plus de kilomètres minimum à effectuer, ni de durée... (ni de « rendez-vous pédagogique » obligatoire). En revanche, depuis le 14/10/2016, le candidat inscrit en catégorie « B » (filière classique) ayant échoué à l’examen Pratique devra obtenir une « Attestation de Fin de Formation Initiale » délivrée par son auto-école, s’il souhaite passer en filière « Conduite Supervisée ».

La « filière » Conduite Supervisée est une formule qui s’adresse aux candidats âgés de 18 ans et plus. Davantage de renseignements ici :

http://www.espaceconduite06.fr/fr/renseignements-utiles

 

© Auto-école ESPACE CONDUITE à MENTON, permis auto (B & AAC), permis moto (A, A2 & A1), formations BSR (pour permis AM), 7 H sur 125 cm3 ou 7 H pour passage du permis A2 au permis A.

Ne pas oublier... !

Depuis le 01/07/2015, le port à l'oreille, par le conducteur d'un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d'émettre du son est interdit.

 

Qui est concerné ? Tous les conducteurs (auto ou « 2 roues » y compris les vélos) utilisant des oreillettes (pour téléphoner, écouter de la musique, etc.) ...Le vélo étant un véhicule à part entière, cette disposition s’applique donc également aux cyclistes.

 

Quoi ? : Tout dispositif susceptible d’émettre du son, quel qu’en soit l’usage (téléphoner, écouter de la musique…).


Où ? : Lorsque le véhicule est engagé dans un flux de circulation, en mouvement ou à l’arrêt (c’est-à-dire, par exemple, y compris « arrêté au feu rouge »).


Quelques exceptions comme les pompiers, la police, le SAMU… et, bien entendu, les moniteurs d’auto-écoles ainsi que leurs élèves durant leur « formation moto ».

 

Pénalités encourues : un retrait de 3 points et une amende de 135 €.

 

 

 

 

 

Depuis le 02/07/2015, le chevauchement d’une ligne blanche continue est autorisé pour dépasser un vélo. Attention, toutefois, de bien veiller à le « doubler » en toute sécurité ! Contrôles, clignotant, etc. et maintenir la distance latérale de sécurité (= au moins 1 mètre en ville ou 1 mètre et demi hors agglomération).


Sinon, petit rappel : sauf exceptions, il est interdit de franchir ou de chevaucher une ligne blanche continue sous peine de se voir retirer, dans le 1er cas, 3 points sur son permis ou, pour un chevauchement, 1 point (sans parler de l’amende).

 

 

© Auto-école ESPACE CONDUITE à MENTON, permis auto (B & AAC), permis moto (A, A2 & A1), formations BSR (pour permis AM), 7 H sur 125 cm3 ou 7 H pour passage du permis A2 au permis A.

 

Casque moto homologué

Depuis quelques années déjà, tout conducteur ou passager circulant en « 2 ou 3 roues » motorisé doit être coiffé d'un casque moto (et non le « porter » au coude) homologué (c.-à-d. muni d'une étiquette blanche contenant notamment, dans un cercle, la lettre « E » suivie d’un chiffre pour le code du pays ayant accordé l'homologation, par exemple : 1 = Allemagne, 2 = France, 3 = Italie, 4 = Pays-Bas, etc.) dont la jugulaire doit être attachée, portant 4 autocollants rétro-réfléchissants « règlementaires » positionnés ainsi :

Un devant (mentonnière ou front), un derrière et un de chaque côté (partie basse).


L’absence de ces autocollants (= casque non homologué) peut entrainer un retrait de 3 points sur le permis du conducteur et donner lieu à une contravention de 4e classe (soit amende 135 €).

Par ailleurs, en cas d’accident, si vous pilotiez avec un casque non homologué, votre compagnie d’assurance pourrait très bien faire valoir ce manquement de votre part pour ne pas vous indemniser ou pour réduire votre indemnisation.

 

Rappel : Ces autocollants permettent de mieux vous détecter (en cas de chute, de nuit, par exemple).

 

© Auto-école ESPACE CONDUITE à MENTON, permis auto (B & AAC), permis moto (A, A2 & A1), formations BSR (pour permis AM), 7 H sur 125 cm3 ou 7 H pour passage du permis A2 au permis A.

 

Autocollant rétro-réfléchissant devant et sur chaque côté du casque moto

Autocollant rétro-réfléchissant devant et sur chaque côté du casque moto

Autocollant rétro-réfléchissant derrière le casque moto

Autocollant rétro-réfléchissant derrière le casque moto

Tout savoir sur les casques moto...

Étiquette attestant de l'homologation d'un casque moto, à conserver en place (souvent cousue sous le départ de la jugulaire)

Étiquette attestant de l'homologation d'un casque moto, à conserver en place (souvent cousue sous le départ de la jugulaire)